browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Route du Sud – RN7 au Nord de Fianatrantsoa.

Posted by on 3 mars 2013

RN7 : Le plus classique des circuits.

Il est plus que possible que pour votre premier séjour à Madagascar, vous fassiez le trajet d’Antananarivo (Tana) à Tuléar par la mythique RN7.

Cette route, maintenant entièrement goudronnée et assez correctement entretenue,  traverse des régions très différentes et des paysages de toute beauté. Elle part des hauts plateaux pour rejoindre la mer (Canal du Mozambique) sur le sud ouest de la Grande Ile.

Les circuits (souvent de 15 jours seulement) proposés par les agences pour avaler les 1000 km qui séparent Tana de Tuléar, sont souvent trop courts tant les richesses offertes le long de ce trajet sont nombreuses. C’est certainement le plus beau circuit à réaliser pour une première visite de la Grande Île. Il existe plusieurs manières de le réaliser

Rizières en terrasses, fillette Betsiléo et la Reine de l’Isalo

Rizières en terrasses, fillette Betsiléo et la Reine de l’Isalo

Antananarivo: point de départ.

Pour la très grande majorité,  les vols internationaux arrivent à l’aéroport d’Ivato, l’aéroport de  Tana. Et c’est bien évidement de Tana que démarre ce circuit.

A la sortie de Tana, le long de la route,  vous découvrez les petites unités de fabrication des briques destinées à la constructions de la presque totalité des habitations et édifices de la capitale, puis plus loin, les maisons en terre cuite typiques des hauts plateaux.

Tananarive, quartier d’Analakely

Tananarive, quartier d’Analakely

Des marmites en aluminium.

Très vite, vous êtes à Ambatolampy, une bourgade déjà relativement importante ou sont fabriquées les marmites en aluminium (aluminium de récupération le plus souvent) qui sont les ustensiles de cuisine les plus utilisés par les malgaches. Il en existe de plusieurs qualités que l’on retrouve, en fonction de celle ci, soit sur les patits marchés, soit dans les grands magasins.

Il est possible et très intéressant de visiter un de ces ateliers.

Marmites en aluminium

Marmites en aluminium

La « Vichy Malgache ».

La route très sinueuse traverse  de nombreuses rizières avant d’arriver à Antsirabé, ancienne ville coloniale et ville thermale aux 1000 pousse-pousses que l’on surnommait « La Vichy Malgache ».

Antsirabé est certainement  la ville la plus fraîche de Madagascar durant l’hiver austral. Les lacs Andraikaiba et Tritriva (160m de profondeur) sont un des points forts de la région avec les anciens thermes.

De temps en temps, vous longez, surplombez, apercevez ou franchissez la voie ferrée qui relie encore Tana à Antsirabé, mais ne sert que pour les transport de fret et est exploitée par la Sté Madarail.

Pousse pousse à Antsirabe

Pousse pousse à Antsirabe

Le Pays Zafimaniry.

Sans trop changer de type de paysage, vous arrivez à Ambositra, la capitale de l’artisanat malgache. C’est ici que vous trouverez les plus belles sculptures sur bois de l’île. Les Zafimaniry sont passés maîtres dans cet art.

Le Pays Zafimaniry s’étend à l’est de cette bourgade. Il est accessible presque exclusivement à pied, ce qui en fait un site remarquable pour les treks, randonnées pédestres et en vtt, d’autant qu’il offre des paysages très variés et de toute beauté.

Les massifs granitiques de la RN7

La route RN7 et ses massifs granitiques

Fianarantsoa : la mi-parcours.

Puis, c’est enfin la ville de Fianarantsoa. Vous avez franchi environ la moitié du parcours, et il est bon d’y faire étape. La visite de la vieille ville et la montée au belvédère vous révèle l’étendue et la beauté de cette ville. Une visite au labo de Pierrot Men, photographe malgache mondialement connu et reconnu s’impose.

Dans la région de Fianarantsoa, la visite possible de la seule plantation de thé noir de Sahambavy, ainsi que des vignobles produisant les seuls vins de l’île. Rouge, blancs, rosés et les gris, (les meilleurs) sont une richesse locale qui méritent le détour.

Paysage Betsiléo vers Fianarantsoa

Paysage Betsiléo vers Fianarantsoa

Le train Fianarantsoa / Côte Est

C’est d’ici que vous pouvez prendre le train FCE (Fianarantsoa – Côte Est) qui vous conduira  à Manakara, sur la côte Est, au bord de l’Océan Indien.

Ce train, construit entre 1926 et 1936 par les français, traverse des paysages pittoresques avec ces 17 gares, ses 65 ponts et ses 48 tunnels ne mettra pas moins de  6 à 7 heures dans le meilleur des cas pour avaler ses 169 km  de voie ferrée.!

En « remontant » sur Fianarantsoa en voiture, vous aurez le loisir de faire une halte à Ranomafana afin de visiter le parc national du même nom.

Le train Fianarantsoa - Manakara

Le train qui relie Fianarantsoa à Manakara

 

A suivre : Deuxième partie : RN7 Sud de Fianarantsoa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *